Avatar

Réorganisation des divisions régionales (Interclubs)

par Alain Lisens @, jeudi 20 septembre 2018, 16:08 (il y a 81 jours)

Les D3 et D4 sont considérées comme des divisions régionales mais, dans les faits, traitées comme des divisions nationales :
- Seul un titre national est décerné (lors de la finale).
- La composition des séries n’est pas effectuée uniquement sur l’appartenance à une région mais aussi en fonction des besoins et des disponibilités. Ainsi, on se rappellera qu’il y a quelques années, une série de D3 avait été composée en regroupant les équipes de Liège avec celles de Bruxelles.
La création d’une 4e série en D3 avait permis de pallier en grande partie à ce problème mais pas de le régler complètement. Cette saison, si le Scrabblophage n’avait pas renoncé à son équipe en D3, on se serait retrouvé avec 5 équipes sur Liège, auxquelles il aurait fallu ajouter une équipe de la région de Namur (ou alors envisager la formation de 3 séries de 8 équipes ; ce qui aurait sans doute été le choix de la commission).
De même, en D4, on a effectué des aménagements afin de réduire un problème similaire. Ainsi, si on n’avait pas créé des séries de 7 ou 8 équipes, la saison passée, une équipe de la région de Liège aurait dû être regroupée avec celles de Namur. Il n’en reste pas moins que, cette saison, la série de Bruxelles étant complète (avec 8 équipes), on a été amené à placer le Makawa B dans la série Namur-Charleroi.

Afin d’éviter tous ces désagréments, la commission propose une vraie régionalisation en regroupant les D3 et D4 pour former des séries régionales qui ne seraient plus tributaires du nombre d’inscriptions.
On distinguerait 5 régions : du SUD (Luxembourg), de l’EST (Liège), du CENTRE (Namur-Charleroi), de L’OUEST (une partie du Hainaut et une partie du Brabant) et du NORD (Bruxelles et une partie du Brabant).
Il n’y aurait pas de limites bien définies (pour éviter de s’enfermer dans un carcan), celles-ci pouvant changer d’une saison à l’autre en fonction des clubs qui joueraient en division régionale (ex. si le Scrabbouille venait à redescendre ou le Mousscrabble à monter, cela pourrait changer la répartition).
Mais, l’appartenance à une région ne serait plus tributaire du nombre de places disponibles ; les séries pouvant être composées d’un nombre quelconque d’équipes :
- Jusque 6 équipes, organisation des interclubs avec matchs aller et retour.
- Avec 7 ou 8 équipes, organisation en 2 phases ; 7 tours, puis répartition en deux groupes pour 3 tours supplémentaires (1 groupe avec les 4 premiers et l’autre avec les suivants).
- Avec 9 à 12 équipes, chaque équipe rencontre une fois chacune des autres.
- Avec plus de 12 équipes, répartition en deux groupes (ex. avec 13 équipes, un groupe de 7 et un autre de 6).
Pour chaque région, il y aurait l’attribution d’un titre de champion régional ; ces champions étant appelés à jouer une finale pour la montée en D2.
Avantages :
- Une vraie régionalisation évitant les regroupements imposés par la répartition des clubs.
- La possibilité de rencontrer plus d’équipes différentes.
Problème : le nombre de joueurs par équipe (5 ou 6).
Cependant, il faut éviter de ne prendre en compte que la situation actuelle car inévitablement celle-ci évoluera au fil des années et, ce qui semble aujourd’hui être une bonne solution pour un club, pourrait s’avérer ne plus l’être demain…

Cette proposition pourrait être appliquée dès la saison prochaine (2019-2020).


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum