Restructuration en D1 et D2 (Interclubs)

par Alain Lisens @, vendredi 04 novembre 2016, 15:50 (il y a 323 jours)

Ces dernières années, le problème le plus souvent évoqué est celui des déplacements.
Lors de la préparation de la saison en cours, nous y avons été confronté en D2 (Mouscron-Liège, soit 200 km) et en D4, où nous avons privilégié la régionalisation plutôt que de chercher à former des poules de 6 équipes.
En D4, nous avons innové avec des séries de 8 équipes et un championnat en deux phases : au cours de la 1re, chacune des 8 équipes rencontre chacune des 7 autres (soit 7 tours), puis la série est divisée en deux groupes, le 1er étant formé des équipes classées aux 4 premières places et le 2e des équipes classées aux places suivantes ; dans chaque groupe les équipes se rencontrent une 2e fois entre elles (soit 3 tours) pour disputer respectivement les places 1 à 4 et les places 5 à 8.
Cette solution est aussi applicable en D3 où l’on pourrait former soit 4 séries de 6 équipes, soit 3 séries de 8 équipes suivant la répartition qui permettrait la meilleure régionalisation.

Alors, on s’est dit : « Et pourquoi pas en D1 et D2 ? »

Évidemment, cela nécessiterait une restructuration de ces divisions : la D1 devrait être ramenée à 8 équipes et la D2 à 16 équipes réparties en deux groupes de 8 équipes.

Nous y voyons plusieurs avantages :
• Cela redynamiserait le championnat de D1 et D2 en donnant l’occasion aux meilleures équipes de se rencontrer une 2e fois pour le titre, la qualification pour les interclubs européens ou la montée de D2 en D1 ; et de même pour les autres équipes qui se rencontreraient une 2e fois pour disputer leur maintien en D1 ou en D2.
• Les interclubs étant ramenés à 10 tours dans toutes les divisions, cela permettrait un mini break en février au moment du congé de Carnaval et des festivals de Biarritz et de Cannes.
• En D2, cela permettrait d’éviter les déplacements les plus longs.
• Cela donnerait à notre championnat une structure plus pyramidale :
8 équipes en D1,
16 équipes en D2,
24 équipes en D3,
37 (actuellement) équipes en D4.

La saison 2017-2018 servirait de transition pour arriver à la nouvelle répartition des équipes. Ce n’est qu’en 2018-2019 que la D1 serait formée de 8 équipes et la D2 de 16 équipes.

Nous avons besoin de vos commentaires et suggestions, afin d’en finaliser les détails (ou l’abandonner s’il ne rencontrait pas votre adhésion).

Alain Lisens (pour la C.I.)

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, vendredi 04 novembre 2016, 18:22 (il y a 322 jours) @ Alain Lisens

Plusieurs réflexions à chaud :

1. Il faudra prendre en compte en double l'avis des 6 derniers clubs de D1 : je reste persuadé que leurs joueurs sont fiers et contents de jouer au plus haut niveau. Je dis 6 c'est le minimum car en 2 saisons , c'est certain ils feront un passage en D2.

2. Déplacements : aucun avantage. Je suppose que lors de la 2è phase, les matchs sont d'office inversés, ce qui augmentera les déplacements ou au mieux ne les diminuera pas.
Exemple : lors du 1er tour, le Bra reçoit le Sablier , se déplace aux Hyades et au Yod. Il devra faire un 3è long déplacement si du moins le Sablier est dans les 4 premiers :)
Cela vaut pour toutes le équipes de 1 à 4 ou de 5 à 8. Il faudrait beaucoup de chance pour ne pas augmenter les déplacements.

3. Jouer un tour en moins : si l'on commence 15 jours plus tôt (mi septembre) on libère facilement Biarritz-Cannes.

4. Un système de play off, redynamise la compétition, c'est un plus. Est-ce que l'on maintient les points ou on repart à zéro ou au pire on divise les points de la 1ère phase par 2 ?
Ou alors : demi-finale 1 contre 4, 2 contre 3 . Ensuite finale pour le titre pour les vainqueurs et petite finale pour l'Europe pour les 2 perdants.

5. Si l'on joue avec une D1 plus élitiste, on passe en 2 minutes par coup.

Restructuration en D1 et D2

par Alain Lisens @, vendredi 04 novembre 2016, 19:47 (il y a 322 jours) @ André Tricnaux

Il est important de considérer l'intérêt (ou non) de ce projet, indépendamment de la situation actuelle qui de toute façon évoluera au cours des saisons futures.

Le but n'est pas de réduire les déplacements en D1 qui reste nationale, mais bien d'éviter les déplacements les plus longs de D2.

Mais, le plus important est de permettre aux équipes qui luttent entre elles pour un titre, une montée ou une descente de se rencontrer deux fois.

L'objectif n'est pas non plus de jouer un tour de moins, c'est simplement une conséquence du projet.

L'idée de départ serait de conserver la moitié des points de la première phase comme nous l'avons prévu cette année pour les poules de 8 en D4. Toutefois, ce sont des détails qui doivent encore être discutés.

Alain Lisens (pour la C.I.)

Restructuration en D1 et D2

par Alain Gottcheiner @, lundi 21 novembre 2016, 20:47 (il y a 305 jours) @ André Tricnaux

Sur ton point 2 : pas logique. Il ne peut pas y avoir plus de déplacements avec un match de moins !
Je crois que ce que tu omets, c'est que certains clubs plus lointains ne seront plus en D1.

Restructuration en D1 et D2

par Alain Gottcheiner @, lundi 21 novembre 2016, 20:52 (il y a 305 jours) @ Alain Gottcheiner

Et sur le point 3 : difficile en termes d'organisation de commencer sensiblement plus tôt, car il faut le temps que les joueurs de retour de vacances puissent prendre leurs dispositions et que les clubs établissent leurs listes en fonction du classement qui paraît le 1.9

A noter un autre avantage : les clubs qui sont actuellement dans le "ventre mou" de la D1 ou de la D2 auront un enjeu jusqu'à lafin de la saison .

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, lundi 21 novembre 2016, 21:44 (il y a 305 jours) @ Alain Gottcheiner

Evidemment que oui, admettons qu'un club brabançon (bruxellois) qui, je dois l'admettre est privilégié (position plus centrale) doive se déplacer à Verviers et à Trooz au premier tour et reçoive le Sablier. Dans le playoff il serait normal qu'il joue en déplacement au Sablier d'où 3 longs déplacements. Mais finalement, en D1 on s'en fout. En considérant, les 6 équipes pour l'instant en tête de la D1 comme maintenues, les 4 derniers descendent et les 7 et 8è descendront l'année suivante au profit des 2 qui reviendront comme chaque année.
Dans la configuration actuelle, nous aurions un aller retour Nostradamat - OUest - Réjouissances (Roy- Son-MJA)- Hyades étant entendu que régionalement les Hyades feraient l'A-R chaque année, les autres une fois tous les 2-3-4 ans.
Le point le plus important est se demander : Le Nostradamat, L'Ouest, Les Réjouissances, L'anjancham, le Scrabbleroy et les Hyades préfèrent - ils jouer en D2 régionales ou en D1. On y ajoute Sonégienne et MJA voire d'autres.
Contrairement à ce que l'on croit, beaucoup de joueurs sont motivés (fiers) de jouer en D1.

Par contre, on joue des playoffs , play-down pour les 4 premiers et derniers, 1-4 , 2-3 puis les 2 vainqueurs pour le titre, ce sera plus attractif et les 2 battus de play down descendent.

Restructuration en D1 et D2

par Alain Lisens @, lundi 21 novembre 2016, 22:58 (il y a 305 jours) @ André Tricnaux

Par contre, on joue des playoffs pour les 4 premiers, 1-4 , 2-3 puis les 2 vainqueurs pour le titre, ce sera plus attractif...

Ta proposition aurait pour conséquence que, pour les playoffs, on ne tiendrait plus compte des résultats des 11 premiers tours.
Alors, pourquoi ne pas réduire cette phase éliminatoire aux 8 équipes qui pourraient éventuellement se qualifier pour ces playoffs ?

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, lundi 21 novembre 2016, 23:50 (il y a 305 jours) @ Alain Lisens

Perso, et pour mon équipe , que l'on réduise à 8 , à 6 ou même à 4, ça ne pose pas de problème.
Je pense même que l'on jouerait SAB- BRA en 10 matches A-R, ce serait largement suffisant mais personne ici ne se rend compte que l'intérêt des IC est de rencontrer un maximum de gens tout au long de la saison et que beaucoup de joueurs préfèrent jouer en D1 quitte de temps en temps à se prendre une "branlée" comme diraient certains.
Prends simplement l'avis des joueurs dans ton club pour voir, en leur disant bien que normalement ils se retrouveront en D2, si pas dans un an mais dans deux. Je suis même certain que quelques - uns rejoindront un autre club de D1. Interroge d'autres clubs : Cineytic qui vient de nous tenir la dragée haute, Scragibi ... Des clubs Ouest, Réjouissances, Hyades ... mettent un point d'honneur à se maintenir en D1. Enfin, c'est ce que je pense mais peut-être me trompe-je. Attention, je ne suis pas contre les réformes mais il faut peser le pour et le contre et obtenir un plus c-à-d plus d'affiliés et plus de clubs et je ne pense paq que réduire la D1 va y contribuer.

Restructuration en D1 et D2

par Alain Gottcheiner @, mardi 22 novembre 2016, 11:37 (il y a 305 jours) @ André Tricnaux

Je ne pense pas que la formule actuelle plus des play-offs, ce soit une bonne idée.

D'une part, il faudrait caser deux tours de plus dans le calendrier. Je me demande bien où.

D'autre part cela accentuerait l'effet "bof" pour les équipes de milieu de tableau qui, non seulement ont parfois le sentiment de jouer "pour du beurre" en sachant qu'elles ne seront pas européennes et ne descendront pas, mais en outre joueraient moins de matches que les autres.

Une formule à 8 résout ces deux problèmes. Juste 10 tours à prévoir, et tout le monde est concerné soit par les play-offs soit par les play-downs.

Il faut en effet avoir l'avis des principaux intéressés, Ouest, Sonégienne, Hyades etc. Perso, je vois autant de prestige à être champion de DII qu'à se maintenir en DI, mais peut-être que c'est un avis minoritaire.
Mais aussi ne pas oublier de demander à toutes les équipes de DII, elles aussi ocncernées.

Restructuration en D1 et D2

par Hughes Damry @, samedi 05 novembre 2016, 08:19 (il y a 322 jours) @ Alain Lisens

Je le trouve très bien ce projet de réforme.
Si on l'accompagnait également du passage en 2 minutes pour la D1, ce serait parfait.

Restructuration en D1 et D2

par Jean-Michel Hubert @, lundi 07 novembre 2016, 17:11 (il y a 320 jours) @ Alain Lisens

Petite question de Jean-Marc : serait-on classé sur la base de toutes les rencontres ou du tour final?:-?

Restructuration en D1 et D2

par Alain Lisens @, mercredi 16 novembre 2016, 16:38 (il y a 311 jours) @ Jean-Michel Hubert

Cette saison, pour les deux poules de 8 en D4, on gardera la moitié des points acquis lors de la 1re phase.
En principe, on appliquerait la même idée pour la D1 et la D2 mais, comme dit plus haut, les modalités pratiques n'ont pas encore été arrêtées, en attendant les éventuelles réactions et suggestions des clubs.

Alain Lisens

Restructuration en D1 et D2

par Pascal Sclavont @, samedi 19 novembre 2016, 15:45 (il y a 308 jours) @ Alain Lisens

Concernant la D1 cela deviendrait une ligue encore plus fermée. Déjà maintenant elle ne concerne que +/- 15 clubs, avec ce système, elle n’en concernera plus que 10 ou 11.

Si on veut du suspens, abaissons le temps à 2 min pour la D1, là il pourrait y avoir des surprises, il suffit de voir le classement de parties de ce type lors des festivals !

Restructuration en D1 et D2

par Alain Gottcheiner @, lundi 21 novembre 2016, 21:06 (il y a 305 jours) @ Pascal Sclavont

Apparemment beaucoup de joueurs estiment que 2 à 3 heures de déplacement pour 2 heures de jeu c'est beaucoup.
Alors jouer en 2 minutes... perso j'aime bien mais ça ne vaut presque plus l'effort du déplacement.

Je crois que lorsque l'on demandera aux clubs de la 2e moitié de D1 leur avis, ça les intéressera d'avoir plus de matches équilibrés et moins de massacres.

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, lundi 21 novembre 2016, 21:58 (il y a 305 jours) @ Alain Gottcheiner

Il faudrait sonder les clubs intéressés.
Je n'ai pas l'impression que les clubs soi-disant "massacrés" veuillent quitter la D1.
Si c'est la philosophie que l'on veut suivre , un grand maximum de 4 équipes en D1 alors et encore.

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, lundi 21 novembre 2016, 22:13 (il y a 305 jours) @ Alain Gottcheiner

Jouer en 2 min , c'est 20 minutes de moins en moyenne par partie. Des déplacements de 2 à 3 heures A-R, c'est maximum 3 fois par an en D1 , division qui a le plus de déplacements lointains. Et encore, moi qui suis personnellement excentré, je préfère aller à Liège qu' à Schaerbeek en temps de déplacement et parking à trouver j'y gagne.

Restructuration en D1 et D2

par André Tricnaux @, lundi 21 novembre 2016, 22:25 (il y a 305 jours) @ Pascal Sclavont

D'accord avec toi.
Nous (les Belges) sommes dépassés en 2 min. quand on joue les grandes compétitions.
Je prêche contre mon propre intérêt (je suis plutôt lent) mais il faut se rendre à l'évidence la norme devient de jouer en 2 min. et il faut s'adapter et arrêter de jouer l'inertie à la belge serais-je tenté de dire

Restructuration en D1 et D2

par Pascal Sclavont @, mercredi 23 novembre 2016, 14:31 (il y a 304 jours) @ André Tricnaux

tout à fait d'accord avec tes 3 interventions André.

Restructuration en D1 et D2

par Jean-Michel Hubert @, mercredi 23 novembre 2016, 14:41 (il y a 304 jours) @ André Tricnaux

D'accord avec la constatation que les 2" se répandent dans les compétitions de haut vol.

Le problème reste le fossé qui se crée immanquablement entre la division où l'on joue en 2" et celle où l'on joue en 3", sachant que tout le monde n'est pas un "performeur" dans le monde du Scrabble et que l'on pourrait difficilement faire passer toutes les divisions à 2".

Restructuration en D1 et D2

par Jean-Michel Hubert @, mercredi 23 novembre 2016, 14:51 (il y a 304 jours) @ Alain Lisens

Je trouve personnellement dommage de restreindre la D1 à 8 équipes, c'est-à-dire quasi une super ligue. Comme dit André, le plaisir c'est de rencontrer le plus de monde.

Perso, je ne vois pas trop l'intérêt d'un match retour (et puis une belle?).

Et si les meilleurs ont soif de perf, pourquoi pas des playoffs, cette fois-ci basés uniquement sur la compétition, et non pour des but de régionalisation ?

On pourrait étudier la faisabilité d'interclubs ayant lieu à mi-chemin des deux équipes? Cela implique la participation volontaire d'un troisième club, mais si cela reste limité, ne serait-ce pas une solution à de très longs déplacements ?

Une autre solution, moins conviviale, mais à garder en tête, serait de jouer en duplex avec un arbitre dans chaque salle. Les possibilités technologiques augmentent chaque année et ce genre de solution ne me paraît plus si utopique. Les duplex de tournois ont pavé le chemin...

Restructuration en D1 et D2

par Alain Lisens @, mercredi 23 novembre 2016, 16:41 (il y a 304 jours) @ Jean-Michel Hubert

Le but de cette restructuration est de permettre aux équipes qui sont de force plus ou moins équivalente de se rencontrer plus souvent (aussi bien pour les premières places d'une division que pour les dernières).
On sait bien que ce sont ces matchs dont l'enjeu est le plus important. Si, en fin de saison, les Hyades descendent en D2, ce sera dû à leur résultat contre les Réjouissances, beaucoup plus que pour les scores que ces deux clubs feront contre le Sablier ou le Braine.

On peut effectivement considérer que le fait de restreindre le nombre d'équipes à 8 représente un certain élitisme; mais, ce n'est que le constat de l'écart qui, en D1, existe de fait entre les équipes de tête et celles du bas de classement.
Et, dans ce cas, il ne faut pas non plus proposer de jouer en 2 minutes car il s'agirait alors d'un élitisme certain.

Sinon, on pourrait aussi se demander pourquoi conserver des divisions. On pourrait très bien organiser des rencontres régionales entre toutes les équipes et une finale nationale entre les meilleures (un peu le système français).

Il y a déjà des interclubs organisés à mi-chemin mais, cela restera toujours très limité car cela nécessite un 3e club disposé à accueillir la rencontre avec un local disponible.
Quant aux interclubs en duplex, outre le manque de convivialité (il n'y aurait plus du tout l'occasion de rencontrer un maximum de joueurs comme le souhaite André), ils posent aussi bon nombre d'autres problèmes, à commencer par la nécessité de jouer le même jour (disponibilité des locaux), mais aussi d'avoir des conditions de jeu qui seront différentes (bruit...).

Restructuration en D1 et D2

par Francis Fontaine @, mercredi 23 novembre 2016, 20:43 (il y a 303 jours) @ Alain Lisens

Depuis que j'y participe (33 ans), les Interclubs en D1 et 2 n'ont jamais été restructurés. C'est tout de même un indice qu'ils ont été fort bien étudiés au départ par les anciens. Merci à eux. Mais cette proposition est intéressante, et il faut saluer l'ouverture du débat démocratique. Merci à la nouvelle équipe emmenée par Alain.
Il convient de bien peser les avantages (ou arguments pour) et les désavantages (arguments contre). Plusieurs ont déjà réagi fort à propos, dans un sens ou dans l'autre. Encore merci.
Avantages : il semble vrai que cela dynamiserait un peu la compet à ces deux niveaux, notamment par un second match contre les trois adversaires directs, qui devrait être joué sur l'autre "terrain", même si ce second tour ne serait pas équilibré en 2 matchs at home et 2 away. La poule sup en D1 verrait une belle bagarre pour le titre et pour l'Euro. Et la poule inférieure, pour éviter la descente (2, j'imagine). Encore plus lent qu'André (si c'est possible...), je ne prêche pas non plus pour ma chapelle en prônant le temps de jeu à 2 minutes en D1 et pourquoi pas à 2'30 en D2.
Il est vrai aussi que deux D2 permettraient d'éviter de trop longs déplacements. A ceux qui avancent que dans ce cas les deux D2 seraient sensiblement les mêmes de saison en saison, je réponds que non, seuls un ou deux clubs très à l'Ouest (Mouscron...) ou à l'Est (Vervier, Liège...) seraient toujours dans la même. Tous les autres, plus ou moins centraux, pourraient me semble-t-il changer de D2 d'une saison à l'autre sans problème (déplacements supportables jusque 100, 120 kms). Je suis plutôt contre les terrains 'neutres' et certainement contre les duplex. Gardons le contact humain !
Désavantages : je partage l'avis qu'il y a nombre de joueurs moins forts qui aiment jouer en D1 malgré les tatouilles qu'ils prennent souvent. Et parfois, ils font un exploit, qui les enchante. Non seulement la D1 deviendrait plus élitiste, mais surtout, il y aurait un mouvement encore plus concentré des forts joueurs vers les 8 clubs de D1 (au lieu de 12) et plus encore vers les 4 supposés jouer souvent la poule finale du titre. Le fossé entre D1 et D2 s'élargirait encore.
Je profite de tenir la tribune pour féliciter et remercier Luc Thomas pour ce qu'il fait (voir autre rubrique) et espère m'y mettre bientôt, modestement, de mon côté.
Francis Fontaine

Restructuration en D1 et D2

par Pascal Sclavont @, vendredi 25 novembre 2016, 18:26 (il y a 301 jours) @ Francis Fontaine

Pour ce qui est des 2 minutes, cela ne doit concerner que la D1. Est-ce élitiste ? Je ne crois pas car il y a de plus en plus de tournois francophones en 2 minutes et de toute façon la D1 n'est-elle pas élitiste elle même ?

Pour les IC en duplex. Beurk et ensuite chacun chez soi aussi !

Je partage aussi l'avis de Francis concernant l'exode des gros joueurs qui restent encore dans les petites équipes si la D1 passait à 8.

Fil RSS du sujet
powered by my little forum